Comment investir en 2021 ? 10 tendances à suivre

1 février 2021

Alors que 2020 a été marquée par les valeurs “stay-at-home” et liées au télétravail, nous avons identifié 10 thématiques qui laissent entrevoir de belles opportunités d’investissement pour l’avenir.

Axel - Article Step by Step - Investir 2021 - Cover

 

L’accélération du e-commerce partout dans le monde

La fermeture de nombreux commerces pendant les périodes de confinement a été un accélérateur exceptionnel pour le e-commerce mondial. En 2019, le cabinet de conseil McKinsey prévoyait que le taux de pénétration du e-commerce aux Etats-Unis atteindrait 24% des ventes au détail en 2024. Celui-ci s’élevait à 33% an juillet 2020, soit une accélération équivalente aux 10 années précédentes en l’espace de 6 mois ! En Amérique latine, le taux de pénétration du e-commerce a doublé. Il a également fortement progressé en Europe, même dans les pays historiquement plus réticents à acheter en ligne.

Article Axel - Step by step 2021 - e commerce

Les études sur les intentions d’achat indiquent que cette tendance va se poursuivre, les consommateurs qui ont découvert le e-commerce souhaitent majoritairement renouveler cette expérience d’achat. Les commerces de détail sont obligés de s’adapter, comme l’a montré l’essor des plateformes comme Shopify qui facilitent l’ouverture de boutiques en ligne. Aux côtés des géants comme Amazon ou Alibaba, on constate l’émergence de nouveaux leaders locaux en Amérique du Sud et en Asie ainsi que de plateformes avec des positionnements alternatifs à ces marketplaces (ex : Etsy, Pinterest). Outils de paiement en ligne, services de confirmation par sms, transport et logistique : toute la chaîne de valeur du e-commerce profite de cette tendance. Mais attention aux valorisations qui atteignent des sommets pour les sociétés les plus visibles.

La transformation du marché du paiement et les digital wallets

E-commerce, baisse des paiements en cash ou encore nouveaux usages liés aux digital wallets (ex : Lydia, Apple Pay) : le marché du paiement est en pleine transformation au profit des nouveaux acteurs (fintech), des réseaux de cartes (Visa, Mastercard) et au détriment des banques traditionnelles. En quelques années, des startups ont conquis des parts de marché colossales grâce à des APIs facilitant le paiement sur les sites e-commerce (ex : Stripe, Adyen) ou avec des solutions adressant à la fois le paiement en ligne et le paiement en point de vente physique (ex : Square).

2020 a été un tournant, Visa est devenue la 1ère société financière américaine en termes de capitalisation boursière devant JP Morgan, et des sociétés comme Paypal ou Square ont largement dépassé la première banque européenne, BNP Paribas.

Article Axel - Step by step 2021 - actions

Avec une croissance attendue de 14% par an jusqu’en 2025, la croissance du paiement digital ne devrait pas s’estomper.

Article Axel - Step by step 2021 - wallets

Aux côtés des acteurs du paiement, on voit se multiplier de nombreux digital wallets avec des usages variés, liés au e-commerce (Allipay), des néobanques (Revolut, Nubank) ou qui attaquent le marché via un service financier spécifique comme le trading (Robinhood) ou les emprunts (SoFi). Mais ces acteurs ont généralement l’objectif d’étendre leur activité à tous les principaux services financiers et ainsi concurrencer les banques. Celles-ci l’ont d’ailleurs bien compris, Jamie Dimon, le patron de JPMorgan a récemment déclaré craindre les fintechs et s’attendre à une forte concurrence, notamment dans le monde du paiement.


La technologie au service de la santé

La pandémie a remis la santé au cœur des préoccupations de tous et accéléré la transformation numérique dans le domaine de la santé. Le marché mondial de la santé digitale est attendu en croissance de 37% en 2021 et en hausse de 19% par an entre 2020 et 2027.

Les sociétés favorisant la digitalisation du secteur de la santé attirent de plus en plus de capitaux. Médecine de précision, via la chirurgie robo-assistée, téléconsultations ou outils technologiques pour optimiser la gestion des établissements médicaux et pharmacies : le secteur de la santé est en pleine transformation et laisse entrevoir de belles opportunités d’investissement.

 

L’ARN messager et l’édition du génome

La course à la vaccination et les fonds colossaux qu’elle a apporté aux biotechs et big pharma a mis en avant de nouvelles technologies médicinales comme les vaccins à ARN messager (mRNA). Ces nouvelles méthodes présentent des promesses significatives pour traiter différentes pathologies et notamment le cancer.

Une autre tendance émerge dans la santé : la recherche de solutions permettant d’optimiser le génome, mise en avant par le prix Nobel de chimie décerné cette année à la Française Emmanuelle Charpentier et l’Américaine Jennifer Doudna, pour leurs travaux sur le développement d’une méthode d’édition du génome.

Les nombreuses biotechs positionnées sur ce segment ont été massivement soutenues par les investisseurs ces derniers mois, comme en témoignent les valorisations élevés du secteur et le succès de l’ETF Ark Genomics. Les investissements dans les biotechs sont très spéculatifs, c’est donc un pari risqué mais les gagnants deviendront probablement des géants de la médecine de demain ou seront acquis par les grands labos pharmaceutiques. Au-delà de l’année 2021, il s’agit d’une tendance à suivre pour les années à venir.

 

Les semiconducteurs, de plus en plus indispensables

La plupart des tendances actuelles ont un point commun. Développement des voitures électriques, hausse des ventes d’ordinateurs avec le recours au télétravail, arrivée des smartphones 5G ou encore des nouvelles consoles de jeux : leur production dépend des semi-conducteurs.

La digitalisation accélérée de nos sociétés pendant cette pandémie a fait explosé la demande de puces électroniques et le secteur n’arrive pas à suivre la cadence. Nous nous rapprochons d’une situation de pénurie qui impacte les secteurs technologiques et automobiles. Les carnets de commande des principaux producteurs semblent plein jusqu’en 2022, et les producteurs sont dans une situation idéale pour tirer les prix vers le haut.

Après une performance boursière exceptionnelle ces 12 derniers mois, l’avenir s’annonce encore radieux pour le secteur mais aussi pour les matières premières nécessaires à leur production, qui deviennent de plus en plus précieuses.

Performance de l’indice Philadelphia Semiconductor vs. S&P 500 :

Article Axel - Step by step 2021 - indice Philadelphia Semiconductor

 

La démocratisation des voitures électriques

Les ventes de voitures électriques dans le monde ont augmenté de 43% en 2020 alors que le marché automobile a régressé de 20%.

Article Axel - Step by step 2021 - voitures électriques


Les intentions d’achat de véhicules électriques augmentent dans la plupart des pays et les constructeurs traditionnels accélèrent et commencent à rattraper leur retard sur Tesla notamment. Cette tendance devrait encore s’accélérer, de nombreux pays mettant en place des incitations à passer à l’électrique, et l’élection de Joe Biden devrait renforcer cette tendance aux Etats-Unis. Les marchés l’ont bien compris, à tel point que les valorisations de Tesla (+689% en 1 an) et de son concurrent chinois Nio (+ 1 396%) ont atteint des niveaux stratosphériques.

Article Axel - Step by step 2021 - actions elec

A court terme, les opportunités sur ce secteur se trouveront probablement à d’autres niveaux de la chaîne de valeur (batteries, matériaux nécessaires) ou du côté des constructeurs automobiles historiques les mieux positionnés sur le marché de l’électrique.

Energies et infrastructure vertes

La transition énergétique et les enjeux climatiques deviennent peu à peu une priorité pour les principales économies mondiales. Cette année, la plupart des nations ont pris des engagements en ce sens :

  • L’Union Européenne a prévu de 30% de son budget et du plan de relance à des projets assurant la transition énergétique

  • La Chine a annoncé en septembre 2020 son objectif de réduire ses émissions nettes de carbone à 0 d’ici 2060

  • Le Japon s’est engagé à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050

  • La Corée du Sud, via un “Green New Deal” partie intégrante de son plan de relance, va investir dans des infrastructures et technologies plus respectueuses de l’environnement avec un objectif de réduire ses émissions nettes de carbones à 0 d’ici 2050

  • Enfin, Joe Biden, dans le cadre de sa campagne, avait annoncé un plan d’investissement de 2 000 Mds de $ dédié aux technologies propres liées au transport, à l’énergie et à la construction.

La transition énergétique et le secteur des infrastructures vont donc bénéficier d’investissements massifs pour se développer et réduire l’empreinte carbone de notre économie. Ces investissements massifs pourraient aussi engendrer une hausse des matériaux utilisés dans la production des infrastructures vertes (ex : panneaux photovoltaïques).

Attention cependant, ces annonces, et en particulier la perspective de l’élection de Joe Biden, ont conduit à une forte hausse du secteur Clean Energy sur les marchés, poussant notamment le PDG de Total à déclarer que les valorisations étaient trop élevées pour réaliser des acquisitions.

Article Axel - Step by step 2021 - cleantech

La bulle sur le secteur est d’ailleurs confirmée par les dizaines de SPACs, véhicules d’investissement cotés en bourse, créés aux Etats-Unis pour investir dans le secteur. Il faudra donc être vigilant pour trouver de bonnes opportunités ou attendre une éventuelle correction.
 

Le streaming remplace la télévision par câble aux Etats-Unis

L’industrie du streaming a elle aussi bénéficié d’une forte accélération liée aux mesures de confinements prises en 2020. Ainsi, Netflix et autres Disney+ ont largement dépassé leurs objectifs de conquête de clients et la guerre du streaming tant annoncée aux Etats-Unis a finalement pris une autre tournure. Si une partie des abonnés ont tendance à passer d’Amazon Prime à HBO Max ou à Hulu selon le calendrier des sorties, il apparaît surtout que les foyers américains cumulent plusieurs abonnements à des services de streaming qui viennent remplacer les onéreux bouquets de télévision par câble et les budgets consacrés au sorties ciné. Alors que 65% des foyers américains payaient encore la télévision par câble en 2020, ce marché est attendu en baisse de 28% par an sur la période 2013-2023.

Les perspectives sont bien plus radieuses pour les revenus du streaming dans le monde : ils pourraient passer de 84Mds de $ en 2019 à 149Mds en 2024.

Article Axel - Step by step 2021 - streaming

Cette tendance laisse entrevoir de nombreuses opportunités, avec des nouveaux acteurs positionnés sur des niches (documentaires, sports, etc.) ou encore dans des marchés adjacents (TV connectées, AdTech liée au streaming).

 

(Mobile) Gaming, eSport et casinos : le jeu en ligne en pleine ébullition

L’année 2020 a également permis une accélération des marchés du jeux vidéo, notamment sur mobile, et de l’eSport. En 2020, le marché du jeu vidéo sur mobile aux Etats-Unis a atteint 18 Mds de $, en croissance de près de 20% par rapport à 2019, et le marché mondial pourrait atteindre 142 Mds d’€ d’ici 2025 d’après Statista, soit une croissance de 14% par an sur 2020-2025.

Le marché de l’eSport croit encore plus vite, avec une croissance attendue de 20% par an entre 2020 et 2025 pour atteindre 3 Mds d$. Le secteur connait de nombreuses innovations, avec notamment l’essor de plateforme qui facilitent le développement de jeu ou leur monétisation et l’entrée des GAFAM sur le segment du Cloud Gaming (Google Stadia).

Profitant des fermetures de casino ou encore de l’absence de paris sur les compétitions sportives pendant le 1er confinement, les casinos en ligne ont également poursuivi leur forte croissance : +45% par an en Europe depuis 2008.

Une autre tendance devrait émerger avec l’introduction de micro-paris pendant la diffusion en streaming d’événements sportifs ou d’eSport, comme par exemple la possibilité de parier sur la réussite ou l’échec d’un pénalty lors d’un match ou d’un lancer franc en NBA, depuis sa tv connectée ou sa plateforme de streaming.

Mobile gaming, passage d’un modèle d’achat de jeu vers un modèle d’achats “in-game” à la Fortnite, eSport ou encore casinos : le jeu en ligne, dans toute sa diversité, est en forte croissance et en pleine évolution, avec une multitude d’opportunités d’investissement.

 

L’aérospatial, de plus en plus accessible

Les progrès technologiques, dont le développement de l’impression 3D, permettent de réduire de façon drastique les coûts de l’aérospatial. Le lancement de nouveaux satellites ou de fusées dans l’espace est de moins en moins coûteux et le succès de SpaceX a donné un nouvel élan au secteur et démontré qu’il était possible de réutiliser des éléments pour de futurs lancements.

Article Axel - Step by step 2021 - aérospatial


La réduction du coût de lancement des satellites multiplie les projets de lancement et devrait significativement améliorer la couverture internet mondiale, permettant de booster les services cloud à travers le monde grâce à des temps de latence plus faibles.

Enfin, le rêve du voyage dans l’espace, vers la Lune ou vers Mars, se rapproche peu à peu. Des milliardaires comme Jeff Bezos (Blue Origin), Elon Musk (SpaceX) ou Richard Branson (Virgin Galactic) se font concurrence pour faire de ce rêve une réalité.

Ce secteur est en pleine mutation et la baisse des coûts va permettre de nouvelles initiatives et laisse entrevoir de nouvelles opportunités d’investissement. La gérante star du moment, Cathie Wood, a récemment annoncé le lancement d’un ETF thématique pour se positionner sur cette tendance, via la société de gestion Ark Invest.

 

2021 : une économie mondiale à deux vitesses

Au delà de ces tendances sectorielles, en 2021, il faut également s’attendre à des disparités entre les différentes régions, à une économie mondiale à deux vitesses selon la capacité de chaque pays à progresser sur le plan de la vaccination.

Plus la vaccination progressera, plus les Etats auront de marge de manœuvre pour lever les contraintes sanitaires et plus la consommation pourra repartir, notamment pour les secteurs les plus touchés comme la restauration, l’événementiel ou le tourisme.

Article Axel - Step by step 2021 - vaccins

Cela n’a pas échappé aux investisseurs, l’indice actions israélien TA-35 est en hausse de 11% depuis le 20 décembre, date du début de la vaccination en Israël, alors que l’indice monde MSCI World est en hausse de 3.6% sur la même période.

Article Axel - Step by step 2021 - indices vaccins


De même, les économies asiatiques, avec en tête la Chine, la Corée du Sud ou encore Taïwan, ont été moins impactées par les vagues successives de Covid-19. Ces pays sont bien représentés dans les indices actions émergents comme le MSCI Emerging Markets qui pourraient surperformer les actions américaines et européennes si cette tendance se poursuit.

***

Par Guillaume Lartigau et Julien Saint Georges, co-fondateurs d’Axel : l’indépendance au service de votre patrimoine

Pour recevoir tous les prochains articles directement par email n’hésitez pas à vous inscrire ci-dessous à la newsletter et à la partager autour de vous !