Quelle plateforme d'investissement choisir ?

1 juin 2020

Maintenant que vous avez identifié les ETFs sur lesquels vous voulez investir, vous allez avoir besoin d’ouvrir un compte auprès d’une plateforme d’investissement ou courtier.

Il n’existe pas de plateforme d’investissement idéale. Selon l’enveloppe fiscale la plus appropriée (pea, compte-titres ou assurance-vie), les montants et les investissements envisagés ou encore votre aisance avec les interfaces financières, vous n’allez pas forcément aller vers le même courtier.

Plateforme d'investissementCrédits : William Iven

Les principaux critères pour choisir un courtier

Frais de transaction

Nous l’avons illustré dans les articles précédents, les frais, et notamment ceux de gestion, peuvent avoir un impact significatif sur la performance de vos investissements sur le long terme.

Les frais de transaction sont différents des frais de gestion, ils ne sont pas récurrents. Ils sont prélevés une fois sur le montant que vous investissez au départ et non chaque année, et seront également prélevés par la plateforme au moment où vous vendrez.

Prenons un exemple. Si vous investissez 200€ chaque mois via une plateforme comme Bourse Direct sur une action ou un ETF coté à Paris, vous serez facturé de 0,99€ par ordre. En réalité, vous investissez donc 199,01€ par mois. Ainsi, plus vous payez des frais de transaction élevés moins vous investissez.

Attention si vous investissez sur des produits cotés sur des places étrangères, la structure tarifaire peut être différente. La plupart des courtiers appliquent des frais plus élevés sur les places boursières étrangères et parfois avec des minimums élevés. Ils peuvent donc significativement impacter votre investissement, surtout pour les petits montants.

Par exemple, pour les marchés européens, le minimum de frais de transaction est de 32€90 chez Boursorama et de 15 à 18€ selon le pays chez Bourse Direct.

Vous lirez des avis divergents sur le sujet de la plateforme la moins chère. La meilleure option ne sera pas la même pour tous les investisseurs. Ce choix dépendra des montants et de la récurrence des investissements mais aussi des places boursières visées.

Autres frais

Au-delà des frais de transaction, il faut également s’intéresser aux autres frais moins visibles qui peuvent s’appliquer sur certaines plateformes :

  • Droits de garde : ce sont des frais facturés pour avoir un compte chez un courtier. Ils ont largement disparu chez les courtiers en ligne mais restent appliqués par certaines banques traditionnelles

  • Frais de conversion : ces frais s’appliquent lorsque vous investissez dans une devise étrangère, par exemple en dollars. Ils sont généralement exprimés en pourcentage du montant investi (0,5% chez Saxo Banque par exemple)

  • Frais d’inactivité : certains courtiers vous facturent des frais si vous ne réalisez pas d’opération pendant une certaine durée. Ainsi, Saxo Banque prélève 100$ si vous ne réalisez pas d’opération pendant 6 mois

Il est donc important de vérifier le montant de ces frais annexes et de choisir l’offre tarifaire la plus adaptée à vos besoins.

Offre de produits (enveloppes fiscales, marchés, produits financiers)

Toutes les plateformes d’investissement ne proposent pas la même offre. Ainsi, vous devrez tout d’abord choisir un courtier qui propose l’enveloppe fiscale avec laquelle vous souhaitez investir (PEA, compte-titres ou assurance-vie). Pour investir via une assurance-vie sur des ETFs, vous pourrez ainsi opter pour Bourse Direct ou Binck qui proposent les 3 types de compte tandis que Saxo Banque ne propose pas d’assurance-vie et Degiro ne propose que le compte-titres.

Au-delà du type de compte, les courtiers ne donnent pas tous accès aux mêmes places boursières ou aux mêmes produits, en particulier pour les ETFs. Nous vous conseillons donc de vérifier les places de marchés auxquelles la plateforme d’investissement donne accès, notamment si vous souhaitez investir sur des places étrangères.

Qualité de l’interface

Les plateformes d’investissement proposent des expériences différentes en termes d’interface. Vous trouverez par exemple des interfaces plus intuitives et faciles d’accès pour des débutants chez Binck ou Degiro alors que Saxo Banque propose une plateforme plus proche de celles utilisées par les professionnels de la finance avec davantage de fonctionnalités.

Service client

Le service client est toujours un élément difficile à évaluer quand on n’est pas encore client, et vous trouverez sur internet des commentaires positifs ou négatifs pour tous les courtiers. En cas de souci, vous apprécierez de disposer d’un service client joignable et réactif par email ou téléphone. C’est le cas des services clients des courtiers que nous présentons dans cet article et que nous avons testé.

Procédure (et délai) d’ouverture de compte

Certains courtiers sont plus ou moins modernes concernant les procédures d’ouverture de compte. Ainsi, l’ouverture se fait totalement en ligne pour la plupart des courtiers en ligne.

Pour ces courtiers qui proposent une ouverture 100% en ligne, le délai d’ouverture est généralement compris entre 48h et une semaine, hors période exceptionnelle comme le confinement.

Fourniture de l’IFU

L’Imprimé Fiscal Unique (IFU) est un document type dont l’objectif est d’aider le contribuable à remplir sa déclaration de revenus. Ce document indique donc les revenus de capitaux mobiliers (dividendes, intérêts, etc.) et le contribuable recevra un IFU de la part de chaque société lui ayant versé de tels revenus. Les courtiers français fournissent généralement ce document à leurs clients (par courrier, email ou en ligne) au printemps afin de faciliter la déclaration de revenus. Les courtiers français transmettent directement ces informations à l’administration fiscale. Ainsi, vous n’avez plus qu’à vérifier que les informations indiquées dans votre déclaration pré-remplie sont exactes à l’aide des IFU reçus.

Cependant, si vous utilisez une plateforme étrangère, il est fort probable que les informations ne soient pas transmises à l’administration fiscale et que le rapport fourni ne soit pas au même format que l’IFU. Il est donc préférable de passer par des plateformes fournissant ce document pour faciliter vos démarches fiscales.

Courtier - Imprimé Fiscal Unique

Fonds de garantie

Comme pour votre compte courant, les prestataires de services d’investissement français font partie d’un Fonds de Garantie des Dépôts (FGDR). C’est à dire que vos actions, ETFs ou autres sont garantis à hauteur de 70 000 € par prestataire. Le compte en espèces associé à votre compte d’investissement est lui aussi garanti, à hauteur de 100 000€ si votre prestataire est une banque disposant de la garantie des dépôts (ex : Saxo Banque) et à hauteur de 70 000€ si ce n’est pas une banque (ex : Bourse Direct). Ces montants sont distincts, et viennent donc s’ajouter, aux 70 000€ de garantie pour les titres financiers.

Attention cependant, les prestataires qui ne sont pas domiciliés en France mais proposent leurs services en France grâce au passeport européen sont couverts par les mécanismes de leur pays d’origine. Or, ceux-ci peuvent être moins avantageux que le système français. A titre d’exemple, si vous passez par Degiro, courtier hollandais présent en France, la garantie des titres s’élève à 20 000€ seulement.

Pour savoir si votre courtier est couvert par la garantie des titres et / ou la garantie des dépôts, vous pouvez utiliser le moteur de recherche du site du Fonds de Garantie des Dépôts :

Plateforme d'investissement et Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution

 

Nos plateformes d’investissement préférées

Bourse Direct

Bourse Direct est un des principaux courtiers en ligne français, qui propose d’investir sur des marchés français et étrangers via un PEA, un compte-titres ou une assurance-vie.

L’interface est vieillissante mais les frais de transaction très faibles (0,99€ pour des ordres de 0 à 500€) et l’absence de minimum pour ouvrir un compte en font une excellente option pour les investisseurs qui se lancent avec un capital de départ de moins de 2 000€.

Plateforme d'investissement de Bourse Direct

Saxo Banque

La filiale française du groupe danois Saxo Bank est un courtier en ligne qui propose d’investir sur de très nombreux marchés financiers à travers le monde via un PEA ou un compte-titres. Saxo Banque était historiquement une des options les plus intéressantes en termes de frais et d’offre pour les investisseurs, avec des frais de 0,085% sur les actions et ETF cotés à Paris et 1 cent par action sur les marchés américains. Cependant, suite à la forte hausse des nouvelles inscriptions pendant le confinement et au rachat de Binck, Saxo Banque a discrètement mais significativement augmenté ses frais. Pour les nouveaux investisseurs, ils sont de 2€50 pour les ordres entre 0 et 1 000€ sur les produits cotés à Paris et désormais 0,02$ par action sur les marchés américains (avec un minimum de 8$ de frais). Cette hausse s’appliquera également aux clients existants à partir du 12 juillet 2020.

L’interface est très complète et professionnelle et peut être plus difficile à prendre en main pour des néophytes. Le minimum pour ouvrir est de 2000€ pour un compte titres et 2000€ pour un PEA.

Plateforme d'investissement de Bourse Direct

Binck

Binck.fr est la filiale française du groupe de courtage néerlandais BinckBank qui a récemment été acquis par Saxo Bank. Binck propose d’investir avec un PEA, un compte-titres et une assurance-vie via une interface plus simple et moderne par rapport à Bourse Direct ou Saxo Banque. Les frais sont compétitifs sans toutefois rivaliser avec Bourse Direct pour la bourse de Paris. Il vous en coûtera 2€50 par ordre entre 0 et 1 000€ pour les produits cotés à Paris et 0,08% sur les marchés américains (minimum de 8$).

Plateforme d'investissement de Binck

Degiro

Degiro est un courtier en ligne néerlandais fondé en 2008 par des anciens de Binck. L’interface est très simple d’utilisation et les frais sont très faibles. 0,04% sans frais minimum sur les actions cotées à Paris et 2€ + 0,02% sur les ETFs avec une sélection d’ETFs sans frais de transaction. Mais Degiro présente deux inconvénients significatifs. La société ne propose pas de PEA (uniquement compte titres) et, comme mentionné plus haut, opère en France sans être rattachée au FGDR. Ceci implique une moindre protection de vos investissements par rapport aux 3 courtiers ci-dessus.

Plateforme d'investissement de Degiro

 

Les fausses bonnes idées

eToro

Fondée en Israël en 2007 et basée à Chypre, eToro est la première plateforme de trading social. En plus de proposer d’investir sur de nombreux types d’actifs (actions, etfs, crypto, CFDs), eToro propose de répliquer le portefeuille d’autres traders (copy portfolio). eToro est une plateforme relativement innovante mais met en avant des produits à effets de levier sur lesquels des investisseurs débutants investissent sans forcément en comprendre les risques. Si vous utilisez eToro, attention donc à bien comprendre les produits sur lesquels vous investissez. Par ailleurs, l’investissement se fait en dollars, eToro ne propose pas de PEA, ne fournit pas d’IFU, ne dispose pas de la garantie du FGDR français et applique des frais de retrait.

Revolut

Revolut a lancé une offre de trading qui permet d’investir dans des actions cotées aux Etats-Unis. L’expérience utilisateur est très fluide et simplifiée et il est possible d’investir (en dollars uniquement) sans avoir à acheter des parts entières d’actions. L’offre proposée par Revolut est très attrayante mais pas encore assez développée. Revolut passe par un prestataire américain (Drivewealth) qui ne donne accès qu’aux marchés actions américains et ne propose pas d’ETFs. Par ailleurs, Revolut ne propose pas de PEA et ne fournit pas d’IFU. Revolut est donc encore loin d’offrir l’ensemble des services proposés par les autres courtiers mais il sera intéressant de suivre le développement de cette offre à l’avenir.

Banques en ligne

Si les banques en ligne (Boursorama, Fortuneo, etc.) sont particulièrement intéressantes pour les comptes courants et carte bancaire, c’est moins vrai pour l’investissement. Selon les montants investis, les frais de courtage sont au moins deux fois plus cher chez Boursorama que chez Bourse Direct par exemple. Elles restent plus intéressantes que les banques traditionnelles mais moins que les courtiers en ligne spécialisés.

Si vous le souhaitez, les conseillers Axel seront ravis de vous accompagner dans votre démarche d’investissement, n’hésitez pas à les contacter.

* * *

Par Guillaume Lartigau et Julien Saint Georges, co-fondateurs d’Axel : l’indépendance au service de votre patrimoine

Pour recevoir tous les prochains articles directement par email n’hésitez pas à vous inscrire ci-dessous à la newsletter et à la partager autour de vous !