fbpx

Insolites ou étonnantes : les 6 infos clés sur les français et l'épargne

17 mai 2019

Nous avons lu le dernier rapport sur les Français, l’épargne et la retraite, issu d’un sondage de l’ifop et du Cecop auprès de 1000 personnes représentatives de la population française. Ce rapport fait ressortir des constats déjà bien connus mais réserve également quelques surprises ! Voici les 6 infos qui ont retenu notre attention.

Le livret A, symbole des lacunes en éducation financière

26% des français estiment qu’il est intéressant de placer son épargne dans le livret A. Ce chiffre est en forte hausse par rapport aux 17% constatés en 2015, alors que le rendement réel du livret A est pourtant devenu négatif dans le même temps, et que cela devrait continuer pendant quelques temps encore.

Les 18-24 ans peu convaincus par l’assurance-vie…

On lit souvent dans la presse que l’assurance-vie est le placement préféré des français : ils sont 22% à citer les fonds euros parmi les placements les plus rentables et 18% pour les unités de compte. Mais ce n’est pas le cas des moins de 24 ans qui se démarquent fortement de leurs aînés avec respectivement 9% et 8% de citations. Comme nous pouvons le constater dans nos workshops, l’assurance-vie, produit complexe, est de moins en moins bien comprise par les jeunes.


…et plus lucides sur les actions

55% des 18-24 ans pensent qu’il est plus rentable de placer son épargne en actions, contre seulement 40% des français, ce qui en fait de loin la classe d’âge la plus positive. Cette génération, qui était très jeune pendant la crise de 2008, semble indiquer un changement de mentalité sur l’investissement en actions par rapport aux autres générations ainsi qu’une volonté plus importante de prendre des risques.

Les Insoumis plus convaincus par les actions que les Républicains

Oui, tu as bien lu. C’est sans doute le chiffre le plus surprenant du rapport : l’analyse par proximité politique montre que ce sont les sympathisants de la France Insoumise qui trouvent l’investissement en actions intéressant (54%) alors que les sympathisants des Républicains ne sont que 36% !

Épargner pour se protéger et préparer sa retraite…

Sans surprise, les français disent épargner par précaution (en cas de chômage ou de problème de santé) (40%) et par souci d’améliorer leur niveau de vie à la retraite (31%). A noter que 14% des sondés ont indiqué ne pas avoir les moyens d’épargner.

…et pour acheter un logement pour les moins de 35 ans

L’achat du logement apparaît comme la deuxième motivation à l’épargne pour les moins de 35 ans, qui la cite à 31% pour les moins de 24 ans et à 25% pour les 25-34. Le motif de précaution reste mentionné en premier (45% et 39% respectivement).

***

Pour mieux gérer tes économies que l’ensemble des français, inscris toi à la newsletter et suis nous sur Insta.

Guillaume et Julien, co-fondateurs d’Axel

Axel © 2018