fbpx

8 termes financiers pour te la raconter en soirée
(ou au moins à la prochaine réunion de famille...)

3 mai 2019

Axel - Article - 8 termes financiers

La finance est un domaine qui peut paraître complexe, en partie à cause de son langage peu commode et de ses nombreux sigles. On te rassure, la finance n’est pas réservée uniquement aux plus brillants d’autres nous ou à ceux ayant un bac + 8 …. Cette semaine on t’aide à enrichir ton vocabulaire financier (oui, oui tu pourras bientôt étaler ta culture en soirée 😉).

AMF : l’Autorité des Marché Financiers est une institution publique française qui a pour mission de veiller au bon fonctionnement des marchés financiers et à la protection des investisseurs. Certains l’appellent le gendarme de la bourse.

Il arrive à son équivalent américain, la SEC (Securities and Exchange Commission), d’être originale dans les sanctions qu’elle impose : après plusieurs dérapages sur Twitter le fondateur de Tesla, Elon Musk, s’est ainsi vu imposer une babysitter Twitter ! Il doit désormais faire valider tous ses tweets sur Tesla par un avocat de l’entreprise.

——————————————————-

BCE : La Banque Centrale Européenne est un peu l’anneau unique du Seigneur des Anneaux. Elle contrôle et supervise toutes les banques de la zone euro et elle est en charge de la politique monétaire pour toute la zone.

Son objectif premier est de maintenir la stabilité des prix, et plus précisément de faire en sorte que l’inflation soit de l’ordre de 2% par an. Ses principaux pouvoirs sont d’avoir la main sur la planche à billets de la zone euro ainsi que de définir les taux auxquels elle prête de l’argent aux autres banques (on parle alors des taux directeurs).

Aux Etats-Unis ils ont la FED (Federal Reserve System), il ne s’agit pas des services secrets mais bien de l’équivalent américain de la BCE.

——————————————————-

Capitalisation boursière : C’est la valeur de l’ensemble des actions d’une entreprise cotée en Bourse, elle se calcule en multipliant le nombre d’actions par le cours de l’action. C’est donc une valeur qui fluctue quotidiennement et qui dépend de la loi de l’offre et de la demande de la part des investisseurs.


Déductions d’impôts
: C’est une diminution de ton revenu imposable du fait de certaines dépenses. Pour les particuliers, il s’agit principalement des pensions versées à un proche (parent, enfant ou ex-conjoint).

! attention, à ne pas confondre avec !

Réductions d’impôts : Il s’agit d’une diminution de l’impôt à payer en contrepartie de certaines dépenses. Tu ne peux donc en bénéficier que si tu paies l’impôt sur le revenu. Pour les particuliers, cela comprend par exemple les dons faits à des associations d’intérêt général.

——————————————————-

Effet de levier : En finance c’est le fait d’emprunter pour faire un investissement que l’on ne pourrait pas se permettre avec l’argent dont on dispose aujourd’hui. C’est à dire de démultiplier les bénéfices ou les pertes de son capital.

En physique voilà ce que ça donne :


Si l’investissement est judicieusement choisi, il aura un rendement supérieur au taux de l’emprunt ce qui permettra de se constituer un capital avec un apport minimum.

C’est ce qu’il se passe lors d’un achat immobilier : il est en effet aujourd’hui impensable de financer un bien en faisant un apport de 100% du prix. Tu vas forcément passer par un crédit immobilier qui te permettra de fortement diminuer ton apport mais sera fonction de ta capacité à rembourser ton emprunt.

L’effet de levier permet de développer son patrimoine plus rapidement mais il peut être dangereux s’il est poussé à l’extrême ou que l’investissement ne rapporte finalement pas autant qu’espéré.

——————————————————-

IPO (Initial Public Offering) – à prononcer AïePiO : C’est l’introduction en Bourse d’une entreprise, soit la date à partir de laquelle il est possible pour n’importe qui d’acheter des actions de celle-ci et donc d’en devenir actionnaire. Ce n’est par contre pas le meilleur moment pour le faire.  

——————————————————-

Subprimes : Les subprimes sont des crédits immobiliers utilisés aux Etats-Unis. Leur taux variable, très bas au début puis de plus en plus élevé, et la facilité avec laquelle ils étaient distribués par les banques permettaient aux ménages américains d’accéder facilement à des logements.

Ce terme a été mondialement démocratisé suite à la tristement célèbre crise de 2007. Celle-ci a été déclenchée par l’incapacité des ménages américains à rembourser les prêts qu’ils avaient contractés et dramatiquement amplifiée par l’opacité des banques et des produits financiers qu’elles avaient imaginé (ça a fait un effet boule de neige).

——————————————————-

Si tu as des termes que tu aimerais qu’on ajoute dans la prochaine liste, dis le nous en nous envoyant un email.

***

Pour ne pas rater nos prochains articles, inscris toi à la newsletter et suis nous sur Facebook.

Marco, de l’équipe Axel

Axel © 2018