Banque en ligne ? Néo-banque ? 4 critères pour choisir votre banque selon vos besoins

15 mars 2019

Nous sommes (très) nombreux à ne pas être satisfaits de notre banque. En plus d’une expérience utilisateur souvent désagréable, les banques traditionnelles pratiquent généralement des tarifs très élevés (en moyenne, environ 10x plus que les banques en ligne !).

Il existe heureusement des alternatives, les banques en ligne (Boursorama, Hello Bank, Fortuneo, etc.) se sont fortement développées et les néo-banques (N26, Revolut, Orange Bank, etc.), qui sont uniquement disponibles sur mobile, sont de plus en plus nombreuses. Alors, au milieu de cette jungle, comment choisir la meilleure option selon tes besoins ? Voici les critères à regarder avant de faire votre choix !

 

#1 : Les frais

Les banques sont susceptibles de vous facturer différents frais, pour les minimiser il faut donc que vous passiez quelques minutes à réfléchir à l’usage que vous faites de votre compte. En 2018, les français ont payé en moyenne 194€ de frais bancaires ! Or en fonction de vos besoins, vous pouvez être proche de 0€ par an avec certaines banques en ligne.

Les principaux frais à regarder, qui nous concernent tous, sont essentiellement les frais de tenue de compte, prélevés chaque mois par les banques traditionnelles, et les frais de carte bancaire (en moyenne 64€ par an). Chez de nombreuses banques en ligne, ces services sont gratuits, généralement à condition de domicilier ses revenus sur ce compte ou d’y déposer un minimum d’épargne par exemple.

En plus de ces frais, les banques peuvent vous facturer différents services : retrait d’espèces, virements (surtout si vous passez par votre agence), découvert autorisé, opérations en monnaies hors euro. Selon vos besoins, il faut donc y faire attention. Ainsi, si vous partez souvent hors zone euro, à Londres par exemple, vous avez intérêt à choisir une néo-banque avec des frais faibles sur les paiements et retraits hors euro, comme Revolut par exemple.

#2 : L’offre

Si l’offre des banques en ligne est assez proche de celle des banques traditionnelles, celle des néo-banques reste encore limitée. Il est donc encore difficile de se reposer uniquement sur une néo-banque. En effet, leur offre se limite essentiellement à la gestion du compte courant, au transfert d’argent simplifié, au paiement avec des taux de change intéressants et à quelques produits spécifiques (espaces pour N26, coffres et investissement en crypto-actifs pour Revolut).

Il faudra ainsi attendre qu’elles proposent des solutions en termes d’épargne, de crédit, de chèques ou encore de compte joint pour qu’on puisse se reposer uniquement sur elles.

#3 : Facilité d’utilisation

Sur ce point, il est difficile pour les banques traditionnelles de rivaliser avec les banques en ligne et les néo-banques. Faire un simple virement en ligne peut en effet relever du casse-tête avec certaines banques (montant limité, nécessité de rentrer plusieurs codes de validation, …).

Au delà d’une interface mobile ou en ligne agréable, il est donc important de vous assurer de ce que vous pouvez faire seul, sans avoir à passer par l’agence ou le support client : faire un virement en ligne, changer le plafond de votre carte voire même en changer le code ou la bloquer en un clic comme le permettent les néo-banques.

#4 : Support client

Un des principaux freins pour passer à une banque en ligne ou une néo-banque est la crainte de ne pas avoir de support client. A qui s’adresser lorsqu’on aura un souci ? En réalité, les horaires des agences bancaires sont souvent plus restreints que ceux des supports clients des banques en ligne.

Avec Boursorama par exemple, vous avez la possibilité de faire une demande via un formulaire en ligne si vous n’avez pas trouvé de réponse dans la très complète foire aux questions, ou de les appeler de 8h à 22h en semaine et jusqu’à 16h45 le samedi.

Concernant les néo-banques, elles fonctionnent principalement avec un live chat, qui s’est avéré hyper réactif lorsque nous en avons eu besoin (avec Revolut).

Quelle banque selon mon profil ?

Sédentaire :

Si vous ne sortez pas de la zone euro et que vous n’avez pas de besoin spécifique, une banque en ligne fera parfaitement l’affaire pour vous, et vous permettra de réduire vos frais à 0€ par an hors besoin exceptionnel.

Notre préférence ? Boursorama. L’interface est très agréable, l’offre d’épargne très complète et le service client réactif, avec la possibilité de les appeler.

Voyageur :

Si vous vous reconnaissez dans le profil précédent mais que vous voyagez de temps en temps en dehors de la zone euro, nous vous recommandons, en plus d’une banque en ligne, d’ouvrir un compte gratuit avec une néo-banque qui propose des frais très faibles sur les retraits et les paiements hors zone euro.

Notre préférence ? Revolut, une néo-banque qui vous livre en 2/3 jours une carte mastercard que vous pourrez recharger par carte ou virement, et contrôler directement dans l’application.

Vous pouvez ainsi la charger avant de partir en voyage, puis la bloquer une fois de retour, pour éviter les problèmes en cas de perte ou vol. N26 propose également une offre de ce type.

Investisseur immobilier :

C’est probablement la raison principale pour conserver un compte dans une banque traditionnelle : pouvoir bénéficier d’un prêt immobilier avec un super taux.

Elle vous demandera probablement d’ouvrir un compte chez elle, voire d’y domicilier vos revenus.

Dans la majorité des situations, vous avez plutôt intérêt à partir chez une banque en ligne.

Ce n’est pas risqué de ne pas être chez une banque traditionnelle ?


Non ! Les principales banques en ligne ont été rachetées ou créées par des banques traditionnelles (Boursorama par Société Générale, Hello Bank ! par BNP Paribas, Fortuneo par Crédit Mutuel Arkea, etc.) et présentent donc les mêmes garanties que les groupes auxquels elles sont rattachées.

Certaines néo-banques sont dans la même situation, Compte Nickel appartient à BNP Paribas et Max à Crédit-Mutuel Arkea, mais ce n’est pas le cas des deux principales, Revolut et N26. Cependant, ces deux fintechs disposent d’un agrément bancaire européen, Revolut en Lituanie et N26 en Allemagne, et l’argent qui y est déposé est donc garantie à hauteur de 100 000€ via un fonds de garantie obligatoire dans chaque pays selon la réglementation européenne.

“J’ai bien compris que j’avais intérêt à changer de banque mais c’est trop compliqué !”

Faux ! Depuis 2017 et la loi Macron, il est devenu facile de changer de banque. Quand vous ouvrez votre compte chez une banque en ligne par exemple, vous pouvez lui donner mandat pour qu’elle s’occupe de la clôture de votre ancien compte. Elle va indiquer votre nouveau RIB à toutes les entreprises / administrations qui effectuent des prélèvements, vous n’aurez rien à faire !

Alors plus d’excuse, il est temps de réduire vos frais bancaires et de vous faire plaisir avec ce que vous aurez économisé 😉 !

***

Guillaume et Julien, co-fondateurs d’Axel