fbpx

Avoir de l'impact avec le crowdfunding (ou financement participatif)

17 octobre 2018

Le financement participatif ou crowdfunding regroupe tous les moyens de faire appel à un grand nombre de personnes afin de financer un projet. Après avoir explosé ces 10 dernières années grâce à internet, le crowdfunding regroupe aujourd’hui des formes très différentes. Don, prêt aux entreprises ou encore investissement dans des startups ou projets locaux, on te présente les principales formes de financement participatif.

Don avec contrepartie

Le principe est simple, il revient à faire un don pour financer un projet. En remerciement de ce don, le porteur de projet offrira des contreparties généralement de plus en plus significatives en fonction du montant donné.

Par exemple, Hervé, agriculteur cherche à se diversifier en lançant une micro-brasserie qui utilisera du malt obtenu à partir de l’orge qu’il cultive. Pour lancer cette nouvelle activité, Hervé a besoin d’acheter des cuves à fermentation qui coûtent plus de 15 000€ l’unité. Avec sa campagne de crowdfunding, Hervé va pouvoir financer l’achat de 2 cuves.

Pour remercier les donateurs, il propose les contreparties suivantes :

  • Pour + de 10€ : le nom du contributeur sur la page Facebook + une invitation à la journée des contributeurs
  • Pour + de 25€ : contrepartie à 10€ + 3 bouteilles de 75cl de bière
  • etc.
  • Pour + de 900€ : contrepartie à 25€ + 25 sous-bocks + 6 verres gravés + 2 journées à la brasserie pour préparer son propre brassin et repartir avec les plus de 500L de bières préparés + 10% de réduction à vie

Tu l’auras compris, au-delà de financer un projet concret avec un véritable impact, tu peux bénéficier d’avantages conséquents. Si ces contreparties peuvent parfois paraître presque démesurées, elles permettent également au porteur de projet de se faire connaître et donc d’acquérir de nouveaux clients : les bouteilles offertes te donneront peut être envie d’en acheter plus et si tu les dégustes avec des amis, eux-aussi deviendront peut-être clients, etc.

Quelques acteurs : HelloAsso (projets associatifs), Kickstarter, KissKissBankBank, MiiMosa (projets agricoles), Ulule

Prêt aux entreprises ou crowdlending

Envie de financer des projets à impact tout en faisant fructifier tes économies ? Le crowdlending est fait pour toi. Que ce soit au profit de projets locaux, du même type que celui d’Hervé, ou pour aider des PME à se développer, il est possible pour un particulier de prêter à des entreprises contre un intérêt payé chaque mois. Avec le crowdlending, c’est donc toi le banquier ! Selon le profil de risque de l’emprunteur et la durée du prêt (généralement de 2 à 5 ans), le taux d’intérêt varie de 2,5% par an environ à plus de 8% parfois. Il est important de rappeler qu’un taux élevé correspond à un risque élevé, donc une plus grande probabilité que l’emprunteur ne soit pas capable de rembourser l’argent qu’il te doit.


En France, la loi autorise les particuliers à placer
jusqu’à 2 000€ par projet de crowdlending. C’est donc un très bon moyen de placer ses économies avec un taux intéressant tout en finançant des projets à impact avec un risque limité. D’ailleurs pour le réduire au maximum, nous conseillons la diversification et donc d’investir plutôt de petits montants mais sur un grand nombre de projets. Pour avoir discuté avec plusieurs acteurs du secteur, le taux de “défaut” est proche de 0% pour les acteurs les plus sérieux ! C’est à dire qu’il y a donc très peu de cas de non remboursement. En plus du taux d’intérêt, certains projets proposent également quelques contreparties aux prêteurs, comme pour le don avec contrepartie.

Quelques acteurs : Lendix, MiiMosa (projets agricoles), Tudigo (projets locaux), WeShareBonds (PME)

Financement participatif en capital ou crowdequity

Le crowdequity consiste à financer un projet local ou une startup en investissant au capital de la société. Tu deviens donc investisseur aux côtés des fondateurs, de business angels ou encore de fonds d’investissement. Cette fois tu deviens donc un actionnaire de la société d’Hervé, tu es associé avec lui au capital. D’une certaine manière, le crowdequity permet de démocratiser le capital risque en proposant à des particuliers d’investir dès un petit montant (généralement quelques centaines d’euros).

Si cette activité est plus risquée, car tu es directement actionnaire de la société (tu retrouveras les principales différences entre investir en dette ou au capital dans notre article “Plutôt salé ou sucré ? chien ou chat ? dette ou actions ?”), elle te permet de prendre pleinement part à un projet, de toucher des dividendes si la société en distribue ou de réaliser une belle plus-value à la revente si la société réussit.

Le crowdequity donne également lieu à des avantages fiscaux :

  • 25% des montants investis sont déductibles de ton impôt sur le revenu depuis le 1er janvier 2018
  • Tu peux également défiscaliser tes plus-values en souscrivant via un PEA (Plan Epargne Actions) ou un PEA-PME

Il s’agit donc d’un investissement de long terme à impact direct, qui peut être très rémunérateur, mais encore une fois, il est important de bien diversifier ses investissements pour réduire le risque. Notamment car dans ce cas ton investissement n’est pas liquide, il est souvent difficile de vendre rapidement les actions de sociétés qui ne sont pas cotées en bourse, et car en cas de difficultés de la société, tu peux très bien perdre tout ton investissement.

Quelques acteurs : Anaxago, FinanceUtile, Happy Capital, Smartangels, Sowefund et WiSEED

Pourquoi investir via le crowdfunding ?

Quelle que soit la forme choisie, le principal intérêt du crowdfunding est de donner du sens et de l’impact à ton argent en finançant des projets concrets. Qu’ils soient locaux, industriels, agricoles ou innovants, tu comprends à quoi va servir ton investissement et tu as un lien direct avec le projet. Attention cependant à bien choisir la forme qui convient à ta situation car ton investissement peut être bloqué pendant longtemps selon le projet choisi.

***

Pour recevoir plus de tips pour gérer tes économies, suis nous sur Facebook et inscris toi sur notre site.

Guillaume et Julien, co-fondateurs d’Axel

Axel © 2018