Investir selon vos convictions ? C’est possible !

25 juin 2018

Eh oui, investir sur les marchés tout en tenant compte de vos convictions ou centres d’intérêt c’est possible avec les Exchange Traded Funds (“ETFs”).

Exchange Traded-whaaat ?? C’est quoi ce nom barbare ?

On vous a déjà parlé des ETFs dans notre article “Investir en bourse quand on est jeune en limitant les risques”. Acheter un ETF au lieu de sélectionner des actions une par une, c’est un peu comme écouter des playlists sur Spotify au lieu d’acheter des albums.

Tous les mois, pour le prix d’un album vous avez accès à un catalogue comprenant des milliers de chansons, vous pouvez créer ou suivre des playlists classées par genre ou par ambiance, et vous avez accès aux dernières nouveautés. A l’inverse, vous pourriez aussi faire le choix de prendre le temps de dénicher vous-même les dernières pépites et d’acheter leurs albums, mais il se pourrait que vous n’aimiez qu’une ou deux chansons ou bien que vous vous lassiez rapidement de ce groupe.

Un ETF c’est un peu comme une playlist déjà faite : les actions d’un certain nombre de sociétés cotées en bourse ont été regroupées selon une thématique (qu’on appelle “un indice” dans le jargon financier). Quelqu’un d’autre que vous (“un fonds d’investissement”) a décidé d’investir dans cette thématique et vous propose d’acheter une partie du panier de sociétés ainsi créé (“une part du fonds”).

A noter que vous ne pouvez pas modifier vous-même la sélection des sociétés qui composent l’ETF et que le prix de ce panier va évoluer, à la hausse comme à la baisse, selon l’évolution de chacune des sociétés qui le composent.

Les atouts et les inconvénients des ETFs ? La checklist

Diversification. Ils permettent de se diversifier sans avoir à investir une somme importante

Disponibilité. Ils sont cotés comme des actions, vous pouvez les acheter ou les vendre à tout moment

Coût. Les frais de gestion sont très faibles (souvent <0.5% par an) par rapport aux fonds dits “actifs” (environ 2% par an) qui eux sélectionnent les actions au lieu de suivre un indice. C’est l’un des grands atouts des ETFs

Diversité. Il existe des ETFs sur tous les produits : actions, obligations, matières premières, crypto-monnaies

 Attention à la fausse impression de diversification. Certains pays (Etats-Unis) et certaines sociétés (par exemple Apple ou Microsoft) sont sur-représentés dans un certain nombre d’ETFs, il ne faut donc pas hésiter à s’intéresser au détail des investissements des ETFs

 Écart entre perception et réalité. Au lieu d’acheter les actions des sociétés composant un indice (on parle de “réplication physique” dans le jargon financier), certains ETFs répliquent indirectement la performance de celui-ci en achetant des actions qui n’ont aucun rapport avec l’indice et en utilisant des produits financiers permettant d’échanger la performance du panier ainsi créé contre celle de l’indice (on parle alors de “réplication synthétique”). Il faut donc bien vérifier s’il s’agit d’un ETF à réplication physique ou synthétique.

Comme le dit Warren Buffet : un investisseur particulier a très peu de chances de faire de meilleurs choix que les professionnels. C’est à dire de choisir les bonnes actions et le bon moment pour les acheter ou les vendre. Les ETFs permettent aux investisseurs comme vous et nous de bénéficier de la hausse des marchés sur le long terme sans prendre trop de risque et sans passer des heures à chercher les bonnes opportunités (et de prendre le risque non négligeable de ne pas y arriver…).

Avec les ETFs, beaucoup de possibilités !

Suivre le marché, un secteur ou une zone géographique
Vous pouvez investir de façon très large en investissant par exemple sur un ETF qui suit le MSCI World, un indice qui réplique la performance de 1,600 actions issues de 23 pays développés. Mais vous pouvez également investir dans une thématique spécifique, en fonction d’un intérêt personnel pour un secteur particulier (ex : tech, santé, industrie, etc.) et / ou une région (CAC 40 en France par exemple, le S&P ou le Nasdaq pour les marchés américains).

Placer vos économies en cohérence avec vos idées !
Enfin, vous pouvez investir en fonction de vos convictions et / ou tenir compte de critères extra-financiers. Il existe des ETFs qui vous permettent, par exemple, d’investir dans les sociétés qui s’engagent pour réduire les inégalités entre hommes et femmes, à diminuer les émissions de carbone ou encore qui excluent les sociétés qui produisent des armes.

Guillaume et Julien, co-fondateurs d’Axel